Le Seder
Objets liés à la tradition juive

 

 Le plat du Seder

 

 Le plat du Seder

Le Seder est un repas pris au début de la fête de la Pâque Juive (Pessa'h)  où l’on se souvient de la sortie d’Égypte. Pessa’h signifie « passer au-dessus » en hébreu, éviter les 10 plaies d'égypte. La durée est de 7 ou 8 jours et il est interdit de consommer des aliments contenant des levains

Le plateau du Seder est séparé en plusieurs compartiments où sont placés les éléments suivants :

- L’os grillé (Zéroa).  A pour but de rappeler le sacrifice de l'agneau pascal.
- L’œuf dur (Beytsa), en souvenir le la destruction du temple de Jérusalem.
- Harosset  qui est une pâte composée à partir des ingrédients suivants : pommes ou dattes, noix, cannelle, vin rouge, gingembre. Ce mélange symbolise le mortier utilisé par les esclaves pour la fabrication des briques.
- Le Maror  composé d'herbes amères comme des endives, de la laitue romaine, du rainfort, Cela fait référence à l'amertume de la vie lors de la période d'esclavage en Égypte.
- Le Karpass, herbes à feuille comme le celeri, le radis, le persil. Ils ont servi à asperger les linteaux avec le sang de l’agneau.
- De l'eau salée,  symbole des larmes et de la sueur durant l'esclavage en égypte.
Les Matsot (3 pains azymes)  rappellent les trois Patriarches : Abraham, Isaac et Jacob.

 

 Image pleine grandeur